Energie marémotrice

 

Energie marémotrice

 

L’énergie marémotrice récupère l’énergie des marées pour produire de l’électricité. C’est-à-dire qu’elle utilise la différence de niveau

entre deux masses d’eau. Pour cela, elle utilise des systèmes à barrage, avec des turbines réversibles.

 

En cycle double effet : Lors de la marée montante, toute les vannes sont fermées, pour créer une grosse différence de niveaux entre le

bassin de retenue et la mer. Une fois la marée au plus haut, on ouvre les vannes donnant accès aux turbines, et l'eau passe d'un bassin à

l'autre, actionnant ainsi les turbines qui mettent en marche les alternateurs. Et inversement lors de la marée descendante.

 

 

En cycle simple effet (les turbines ne sont pas réversibles) : Lors de la marée montante, le bassin de récupération d'eau se remplit grâce

à la vanne principale qui est ouverte, celle qui accède à la turbine est fermée. Une fois le bassin remplit, toutes les vannes sont

fermées, et on attend que le marée descende pour qu'il y ait une grosse différences de masses entre les 2 retenues d'eaux.



 

Quand la différence de masse est suffisante, on ouvre la vanne qui donne accès à la turbine, et on ferme la principale. Grâce à la

différence de niveau, l'eau va passer d'une retenue à l'autre en entraînant la turbine qui actionnera un alternateur, ce dernier produira

de l'électricité.



 

Comme exemple je peux citer le barrage de la rance situé en Ille-et-Vilaine.


 

Les inconvénients des usines marémotrices :

-Les investissements nécessaires sont énormes. Une usine marémotrice ne peut pas être construite n'importe où. Il faut choisir un endroit où l'amplitude des marées est très grande et cet endroit doit permettre l'installation d'un barrage, donc doit être particulièrement vaste.

-La composition des sols doit permettre à l'usine de rester en équilibre (sol granitique, roche dure et non friable).

-La construction de barrages peut perturber les habitants, les pêcheurs qui travaillaient avec les horaires de marées. Il est difficile de s'adapter aux contraintes de circulation imposées par l'ouverture et la fermeture des écluses. Le barrage rompt le lien entre estuaire et bord de mer. La construction de l'usine provoque des modifications dans l'écosystème du fleuve.

- La flore et la faune sont modifiées. Il faut 10 ans pour qu'un estuaire redevienne marin et que les poissons remontent. L'estuaire subit un envasement.

- Le succès d'un aménagement marémoteur repose sur des études et l'adaptation entre les contraintes d'exploitation et le respect des équilibres biologiques.

 

Les avantages de cette technique :

 

Prédiction totale :

 

Alors que l'énergie éolienne et le solaire ne le permettent pas, l'énergie marémotrice a l'avantage d'être parfaitement prédictible car on peut connaître l'importance des marées très longtemps à l'avance.

 

C'est un barrage "différent" :

 

Les usines marémotrices, une fois achevées, sont propres et inépuisables. De plus ce type de barrages ne présentent presque aucun risque de s'affaisser, de se détériorer ou de se détruire par accident.

 

Capacités de production :

 

L'exemple de l'usine marémotrice de la Rance (la seconde plus grosse usine mondiale de ce type) : A elle seule, l’usine de la Rance représente 90% de la production marémotrice mondiale. Un système de pompage augmente le rendement  de l’usine, en permettant de stocker davantage d’eau dans le bassin formé par le barrage. Comme la production est limitée à quelques heures par jour, l’usine de la Rance est principalement utilisée pour répondre une demande accrue lors des pics de consommation.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site